La guerre des Malouines et la bande dessinée

Introduction du dossier

Translated from:
La guerra de Malvinas y la historieta

Text

La Guerre des Malouines a commencé le 2 avril 1982. Ce vendredi matin là, deux cents soldats argentins ont débarqué sur l’archipel situé en mer d’Argentine afin de prendre par la force les points stratégiques des îles, comme l’aéroport et le phare du Cap Pembroke. Le but était de récupérer le territoire, occupé par le gouvernement britannique depuis 1833. Vers midi, l’opération surnommée « Plan Rosario », à laquelle ont participé les trois forces militaires argentines – l’armée de Terre, la Marine et l’armée de l’Air –, avait rempli ses objectifs. Cent quarante-neuf ans plus tard, le drapeau argentin était de nouveau hissé sur le territoire insulaire.

Les affrontements, dont les hostilités ont commencé début mai, n’ont duré que soixante-quatorze jours. Soixante-quatorze jours au cours desquels six cents soldats argentins et deux cent cinquante-cinq soldats britanniques ont péri. Soixante-quatorze jours pour qu’on finisse par descendre le drapeau bleu ciel et blanc et qu’on hisse de nouveau le drapeau britannique. L’origine du conflit – une tentative des forces armées de parvenir à une unification nationale qui balaierait sous le tapis les atrocités commises par la dictature que l’armée a elle-même imposée –, son déroulement – saturé de mensonges, de tortures, de vols et de morts – et son dénouement – dû à une foule de raisons – ont perduré jusqu’à aujourd’hui telle une blessure à vif dans notre société. Quarante ans après le début de la guerre, les Malouines sont toujours un sujet sensible, un thème chargé de silences et de violences, d’absences et de ruptures, de torts internationaux et de responsabilités nationales difficiles à déterminer.

References

Electronic reference

Demian Germán URDIN, « La guerre des Malouines et la bande dessinée », K@iros [Online], 6 | 2022, Online since 13 October 2022, connection on 05 December 2023. URL : http://revues-msh.uca.fr/kairos/index.php?id=760

Author

Demian Germán URDIN

Étudiant en anthropologie à l’Université de Buenos Aires, journaliste, conseiller culturel et chargé de diffusion

By this author

Translator

Agatha Mohring

Laboratoire Lettres, Langages et Arts (LLA CREATIS), Université Toulouse Jean Jaurès

Copyright

Creative Commons Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)